‹—
Les aires autoroutières
A4 - aire de Wanlin : voiture à la pompe
(© Hugues Van Rymenam) Les aires de repos autoroutières doivent répondre aux besoins des usagers et leur procurer les services qu'ils attendent.

Vu le service ajouté qu'elles représentent pour l'usager et leur rôle de vitrine économique et touristique, les aires de stationnement et de détente situées le long des autoroutes font l'objet d'une attention toute particulière.
Relais d’information touristique sur aire autoroutière
Hormis les aires frontalières considérées séparément, le nombre et l'implantation de ces zones ont été fixés en 1995 par un arrêté du Gouvernement wallon. Elles se répartissent en quatre niveaux d'équipement : à côté des aires au confort élémentaire, se trouvent celles dont l'offre d'infrastructures va des cafétérias, jeux d'enfants, stations de carburants, restaurants jusqu'aux centres d'affaires et aux motels.

Jeux pour enfants sur aire autoroutière
(© Hugues Van Rymenam) A l'heure actuelle, les aires de repos autoroutières sont conjointement gérées par la DGO1 et la SOFICO (Société wallonne de financement complémentaire des infrastructures)