Logo de la Région wallonne  
 
Autoroutes et routes de Wallonie Recherche avancée Pictogramme de la Direction générale des autoroutes et routes de Wallonie
décoration
Vous êtes ici :  Accueil > La route et son environnement > Réduction des nuisances acoustiques
stratégies techniques réalisations métiers actualités
Bibliothèque des publications Foire aux questions-réponses Liens utiles Liste des cartes Version imprimable
Réduction des nuisances acoustiques
Détail d’un mur anti-bruit
(© Hugues Van Rymenam) La lutte contre le bruit généré par la route constitue une priorité. La réduction de ces nuisances est prise en compte lors de l'élaboration des nouveaux projets. Par ailleurs, elle fait l'objet d'interventions spécifiques visant à assainir les sites les plus touchés.

Il est un fait que la route génère du bruit. Cette problématique est prise en compte dans les projets routiers via les études d'incidence, obligatoires depuis 1985. En ce qui concerne les voiries existantes, la Direction générale opérationnelle Routes et Bâtiments a adopté depuis plusieurs années une stratégie originale pour lutter contre cette nuisance considérée prioritaire dans tous les pays européens.

Mur anti-bruit le long de l’autoroute Les « points noirs bruit » sont définis au moyen d'un indice comparatif d'exposition au bruit des sites riverains des routes régionales. Cet indice permet de hiérarchiser les sites pollués et donc de fixer les priorités en matière de protection acoustique. Il intègre le nombre de bâtiments touchés, le niveau sonore auquel chacun d'eux est exposé ainsi qu'une éventuelle sensibilité particulière (écoles, hôpitaux, homes, etc.).

Pour assainir les sites concernés, trois techniques sont utilisées, seules ou combinées si nécessaire :
  1. interposition d'un obstacle entre la route et les bâtiments concernés,
  2. pose de revêtements moins bruyants,
  3. aménagements locaux de voirie visant à réduire la vitesse de circulation.
  Mentions légales - Vie privée - Médiateur - Accessibilité Haut de la page