Logo de la Région wallonne  
 
Autoroutes et routes de Wallonie Recherche avancée Pictogramme de la Direction générale des autoroutes et routes de Wallonie
décoration
Vous êtes ici :  Accueil > Infrastructure et mobilité > Modes de déplacement alternatifs
stratégies techniques réalisations métiers actualités
Bibliothèque des publications Foire aux questions-réponses Liens utiles Liste des cartes Version imprimable
La promotion des modes de déplacement alternatifs
Vue d’un sentier RAVeLA côté de la voiture, il existe d’autres moyens de locomotion plus « lents » permettant d’effectuer ses déplacements quotidiens. Développer la mobilité consiste également à mettre en place des infrastructures favorisant ce type de déplacements : à pied, à cheval ou à vélo.


Pratiquer le cyclisme au quotidien
Roue de vélo
(© Hugues Van Rymenam)Le vélo possède un avenir certain comme mode de déplacement alternatif, renforcé par ses effets positifs sur la santé et l’environnement. Développer la mobilité consiste donc également à inclure les cyclistes en leur offrant des infrastructures de qualité, bien ramifiées et sécurisées.

Dans un souci de cohérence et de planification, des schémas directeurs de réseaux cyclables sont établis au niveau de la Wallonie avec des connexions au RAVeL (Réseau Autonome des Voies Lentes), aux régions et pays voisins, mais aussi à l'échelon communal via les Plans Communaux de Mobilité (PCM). De même, il existe un Code de bonne pratique des aménagements cyclables rédigé en collaboration avec l'asbl Pro Vélo.

Le Réseau Autonome des Voies Lentes
http://ravel.wallonie.beOuvrir le site «RAVeL» dans une nouvelle fenêtre

Vue d’un sentier RAVeLDepuis 1997, le programme RAVeL propose à tous les usagers dits « lents » (piétons, cyclistes, personnes à mobilité réduite et cavaliers) d'emprunter les lignes de chemin de fer désaffectées, les anciennes voies vicinales ou les chemins de halage.

Tandis que le SPW assure la réalisation des travaux de réaménagement des infrastructures et les gros entretiens, les communes se chargent de l'entretien ordinaire (propreté, tonte, élagage, signalisation).

Le RAVeL comprend deux catégories de voies ayant des objectifs spécifiques :

- Le RAVeL utilitaire vise à promouvoir une mobilité alternative pour les déplacements quotidiens au sein des grandes agglomérations wallonnes ou des zones fortement urbanisées (traversée de Liège, de Namur, ceinture de Charleroi, L38-Liège-Fléron, etc.) ;

- Le RAVeL de type écologique privilégie la dimension environnementale (sauvegarde de l’environnement, protection et valorisation de la faune et de la flore) et le développement touristique (L150 le long de la vallée de la Molignée, L128 de Spontin à Yvoir, etc.).


Ouvrir la carte dynamique «Le RAVeL (réseau autonome des voies lentes)» dans une nouvelle fenêtre (non accessible aux personnes aveugles et malvoyantes)
Le RAVeL (réseau autonome des voies lentes)
  Mentions légales - Vie privée - Médiateur - Accessibilité Haut de la page