Logo de la Région wallonne  
 
Autoroutes et routes de Wallonie Recherche avancée Pictogramme de la Direction générale des autoroutes et routes de Wallonie
décoration
Vous êtes ici :  Accueil > Direction générale opérationnelle Routes et Bâtiments > La Région wallonne et son réseau routier
stratégies techniques réalisations métiers actualités
Bibliothèque des publications Foire aux questions-réponses Liens utiles Liste des cartes Version imprimable
Pictogramme de la Direction générale opérationnelle Routes et Bâtiments La Région wallonne et son réseau routier
Une route de la Région wallonne Située au cœur de l'Europe, la Région wallonne dispose d’un réseau routier très dense, qui permet de drainer d’importants flux commerciaux mais aussi culturels et humains.

Ses autoroutes sont reprises dans le Réseau TransEuropéen de Transport (RTE-T), qui doit offrir aux citoyens européens 70.000 km d’infrastructures aménagées pour un trafic important.

La gestion du réseau régional est de la compétence de la Direction générale opérationnelle Routes et Bâtiments. A un niveau plus local, les provinces et les communes disposent également de leurs propres réseaux routiers.

Une Région au cœur de l’Europe
Aux confins de l'Allemagne, de la France, des Pays-Bas et du Grand-Duché de Luxembourg, la Wallonie occupe une position centrale en Europe. Depuis l'ouverture du tunnel sous la Manche en 1994, elle est également proche de la Grande-Bretagne. Au cœur d'un espace d'intenses activités commerciales, industrielles et financières délimité par la Ruhr, la Lorraine, le Nord de la France, la Hollande et la Flandre, la région a pris le parti de renforcer sa situation privilégiée comme terre d'échanges et de libre circulation. Pour drainer ces flux commerciaux, mais aussi culturels et humains, l'Etat belge, et ensuite la Région wallonne, ont mis en place un réseau autoroutier très dense qui s'articule autour de deux grands axes :
du Nord au Sud (Pays-Bas – France)
- E19 : Amsterdam – Bruxelles – Paris ;
- E25 : Amsterdam – Liège – Luxembourg ;
- E411 : Bruxelles – Luxembourg.
et d'Est en Ouest (France / Grande-Bretagne – Allemagne)
- E40 : Ostende – Bruxelles - Liège –Cologne ;
- E42 : Londres – Dunkerque – Lille – Namur – Liège –Trèves ;
- E429 : Londres – Dunkerque – Lille – Bruxelles.

Carte des grands axes autoroutiers de la Région wallonne
Les grands axes autoroutiers de la Wallonie

Le réseau routier régional en quelques chiffres
Actuellement, on compte sur le territoire de la Région wallonne:
  • 874 kilomètres d'autoroutes
  • 6850 kilomètres de routes régionales
  • 1733 kilomètres de pistes cyclables situées le long du réseau routier régional
Réseau TransEuropéen de Transport (RTE-T)
Une route de la Région wallonne Les nombreuses autoroutes wallonnes s'inscrivent dans le Réseau TransEuropéen de Transport (RTE-T), un programme prioritaire de l'Union Européenne. Né dans le sillage du développement du marché intérieur européen, le RTE-T s'est donné pour mission de construire les chaînons manquants du grand réseau intérieur et de favoriser les interconnexions et l'interopérabilité des réseaux nationaux. Certains chaînons manquants du réseau régional (E25–E40, A8) ont été inscrits au RTE-T afin d’activer leur construction.

A l'échelle de l'Europe, les objectifs de ce réseau sont d'autant plus importants qu'ils répondent à une réalité: 90% des personnes utilisent la route comme moyen de déplacement et 75% du transport de fret s’effectue par ce mode. A terme, il offrira plus de 70.000 km d'infrastructures - autoroutes, voies express et routes - aménagées pour un trafic important.

Ouvrir la carte «Le réseau trans-européen» Ouvrir la carte dynamique «Le réseau trans-européen» dans une nouvelle fenêtre (non accessible aux personnes aveugles et malvoyantes)

La construction d’un Réseau TransEuropéen passe également par l'optimisation de la gestion du trafic et une meilleure information à destination des usagers. La mise en place de nouvelles technologies performantes et de normes communes en matière de signalisation, de marquage routier ou encore de systèmes de gestion du trafic contribuera à garantir un niveau de service élevé et homogène sur les grands axes européens.

Routes régionales, voiries provinciales et communales
Le réseau routier de la Région wallonne, constitué des autoroutes et des routes régionales, est géré par la Direction générale opérationnelle Routes et Bâtiments. Complémentairement, à un niveau plus local, les provinces et les communes de Wallonie disposent également de leurs propres réseaux routiers, sur lesquels elles exercent elles-mêmes les compétences de gestion.
Tableau «Les réseaux routiers belges»

Les réseaux routiers belges

Année 2004
En km Wallonie Flandre Bruxelles-Capitale Belgique (total)
Autoroutes 869 867 11 1.747
Routes régionales 6.839 5.372 320 12.531
Routes provinciales 714 635 0 1.349
Routes communales 70.840 62.550 1.550 134.940
Total 79.262 69.424 1.881 150.567

Ouvrir le tableau «Les réseaux routiers belges» dans une nouvelle fenêtre

Mieux connaître les routes régionales
Toutes les routes relevant de la compétence de la Région wallonne sont désignées par une lettre (A pour les autoroutes, R pour les rings et N pour les routes régionales) et un numéro allant de 1 à 3 chiffres : ex : A54, R0, N25, N238,... Cette numérotation est dite “nationale”, dans la mesure où elle est antérieure à la régionalisation et où elle est compatible avec la numérotation en vigueur dans les autres Régions.


Ouvrir la carte dynamique «Le réseau routier de la Région wallonne» dans une nouvelle fenêtre (non accessible aux personnes aveugles et malvoyantes)
Le réseau routier de la Région wallonne

Sur leur parcours, les autoroutes et les routes régionales traversent différentes communes. Dans le cadre de la gestion du réseau, une répartition géographique est effectuée entre les services décentralisés de la Direction générale opérationnelle Routes et Bâtiments.

Rechercher les routes
  Mentions légales - Vie privée - Médiateur - Accessibilité Haut de la page