Logo de la Région wallonne  
 
Autoroutes et routes de Wallonie Recherche avancée Pictogramme de la Direction générale des autoroutes et routes de Wallonie
décoration
Vous êtes ici :  Accueil > Les métiers
stratégies techniques réalisations métiers actualités
Bibliothèque des publications Foire aux questions-réponses Liens utiles Liste des cartes Version imprimable
Toutes les fiches Les métiers
Page précédente
Page 1
Page suivante

Le gradué en droit est chargé du traitement et de la gestion des dossiers (contentieux ou non) en rapport avec les matières gérées par la direction. Il participe à l’élaboration de notes juridiques et de textes réglementaires.



Le gradué en comptabilité-commerce gère les recettes et les dépenses, et veille à la gestion correcte du budget de la direction générale. Il est à même d’utiliser les logiciels de comptabilité.



Le gradué en construction participe à l’étude de projets en construction en génie civil. Il coordonne les contrôles et les réceptions sur chantier et en atelier. Il dirige aussi son équipe et assure la gestion administrative de ses dossiers.



L’ingénieur industriel électromécanicien assure la bonne exécution des travaux liés aux matières traitées par la direction et instruit des dossiers techniques également liés à la direction, dont la rédaction de rapports sur des nouveautés en matière d’électricité et d’électromécanique.



Le docteur en sciences participe aux travaux de laboratoire de contrôle et de recherche des matériaux routiers. Il se déplace fréquemment en Wallonie afin d’expertiser des portions du réseau routier régional. Il participe à des commissions scientifiques et techniques régionales, nationales et internationales et intervient lors de colloques.



Le licencié en sciences s’occupe de la problématique des nuisances acoustiques liées au trafic routier. Il expertise sur le terrain, cartographie les sites acoustiques polluants et propose des solutions adéquates pour pallier à cette problématique. Il participe à des commissions scientifiques régionales, nationales et internationales et est amené à prendre la parole lors de colloques.



L’ingénieur civil électromécanicien est chargé d’installer, d’entretenir et d’exploiter les équipements électromécaniques situés sur le réseau routier régional. Il élabore et contrôle des normes relatives aux différents aménagements électromécaniques. Il assure également la gestion administrative et comptable des dossiers.



L’ingénieur civil chimiste analyse, teste et contrôle la qualité des revêtements routiers pour la direction générale opérationnelle « Routes et bâtiments ». Il est aussi chargé d’élaborer et d’assurer l’application de nouvelles normes directement liées à la sécurité des usagers de la route.



L’ingénieur civil architecte assure le suivi des dossiers de demandes de subventions d’infrastructures depuis l’étude de projets jusqu’à leur concrétisation. Il participe à des réunions et travaille en collaboration avec les différents intervenants au projet.



L’ingénieur civil des mines organise des études géotechniques sur le terrain et en laboratoire. Il assure la supervision des chantiers et contrôle les matériaux naturels utilisés.



L’ingénieur civil en travaux publics et constructions coordonne et assure le suivi des chantiers de la direction générale (réseau routier régional, ponts, etc.). Il est notamment en charge de l’élaboration et du suivi de normes relatives à l’exploitation, l’entretien et l’aménagement du domaine routier régional.



L’ingénieur industriel en travaux publics et constructions assure la gestion de dossiers ainsi que la bonne exécution des travaux en matière de génie civil et construction. Il instruit des dossiers techniques tels que la préparation de missions de terrain et la rédaction de rapports sur des nouveautés liées aux travaux publics et à la construction.



L’informaticien analyse, conçoit et réalise des projets informatiques de haut niveau. Il gère également une équipe de gradués informaticiens.



Le dessinateur assure le suivi et la réalisation, par des moyens traditionnels ou informatiques, de toute traduction graphique en rapport avec les attributions de la direction. Il réalise encore des travaux de métrés et de bordereaux, ainsi qu’éventuellement, des travaux de topographies, et effectue le relevé sur site.



L’assistant en comptabilité commerciale et des sociétés réalise les tâches comptables standards. Il maîtrise les procédures de comptabilité publique et veille à la correcte gestion du budget de la direction générale.



Le contrôleur des travaux surveille les travaux des entrepreneurs au niveau des chantiers. Il élabore des documents techniques, gére la réception et le contrôle des fournitures et veille à leur mise en oeuvre sur chantier. Il coordonne aussi une équipe d’agents.



Le juriste conseille et rédige des textes légaux en lien avec les matières de la direction générale. Il veille au contrôle des différentes procédures et règlements notamment en matière de marchés publics. Il assure une veille juridique tant au niveau des normes internationales que nationales et régionales.



Dans le respect des réglementations relatives à la fonction publique, le gestionnaire des ressources humaines assure la gestion journalière du personnel, ainsi que du personnel de la direction générale (engagement, recrutement, gestion des congés, etc.).



L’économiste gère le budget et rédige le budget fonctionnel de la direction générale, mais assure également le suivi budgétaire des dossiers liés au Plan Marchal et aux fonds européens FEDER. Il veille au respect des procédures et normes pour ces matières.



Le licencié en sciences politiques participe activement à la réalisation des objectifs de la direction générale tels que définis dans le plan opérationnel (veiller au développement d’une mobilité durable, améliorer la performance du réseau routier et l’information aux différents usagers de la route, etc.). Il assure les relations avec les différentes institutions régionales (gouvernement, parlement, médiateur, etc.).



A l’instar d’autres organismes publics disposant d’une assise territoriale importante, tels que la SNCB ou les services "Nature et Forêts" de la Région wallonne, la direction générale opérationnelle Routes et Bâtiments dispose de sa propre police.
Les fonctionnaires qui ont été désignés pour exercer ces compétences spécifiques sont chargés de la conservation du domaine public routier régional.
Focus sur ce métier.

Fiche : «Policier domanial»

Les contrôleurs du trafic travaillent par équipes de 3, qui se relaient pour assurer une permanence 24 h/ 24h à PEREX.

Fiche : «Contrôleur du trafic »
Page précédente
Page 1
Page suivante

  Mentions légales - Vie privée - Médiateur - Accessibilité Haut de la page