Logo de la Région wallonne  
 
Autoroutes et routes de Wallonie Recherche avancée Pictogramme de la Direction générale des autoroutes et routes de Wallonie
décoration
Vous êtes ici :  Accueil > Les réalisations
stratégies techniques réalisations métiers actualités
Bibliothèque des publications Foire aux questions-réponses Liens utiles Liste des cartes Version imprimable
Toutes les fiches Les réalisations
Pages 1 2
Page suivante

Situé au coeur du réseau autoroutier, à Daussoulx, près de Namur, PEREX assure la surveillance du trafic et le fonctionnement des équipements électroniques et de télécommunication, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.

Fiche : «PEREX, le centre de trafic de la Région wallonne»

Un nouveau revêtement pour les autoroutes des Ardennes en province de Luxembourg

Fiche : «Réhabilitation des autoroutes E25 - E411 »

Le contournement de Waremme par la N69 fut réalisé dans les années 70. A l’origine, l’objectif était de désengorger le centre de la ville en créant une voirie rapide destinée à accueillir le trafic de transit. Cette voirie fut conçue avec 4 voies de circulation : deux dans chaque sens. Lors de la mise en oeuvre de la hiérarchisation du réseau routier wallon au début des années 90, elle fut reprise dans le RGG, le réseau routier à grand gabarit, qui donne la priorité à la mobilité et à la fluidité du trafic.

Fiche : «Aménagement du contournement de Waremme (N69)»

L’autoroute A602 a été ouverte au trafic le 7 Juin 2000. Elle assure la liaison entre l’E40 Bruxelles - Liège et l’E25 Liège - Luxembourg et passe à proximité du coeur de la ville de Liège.

Fiche : «Exploitation sur l’autoroute A602 à Liège»

En devenant officiellement capitale de la Région wallonne le 11 décembre 1986, Namur se préparait à vivre d’importants bouleversements urbanistiques. En 1990 déjà, la voie vers la rénovation complète du quartier nord était ouverte par la SNCB, qui lançait le projet " gare dans la ville ". L’idée était de créer un pôle d’intermodalité moderne permettant de mieux accueillir le public et de faciliter le passage d’un mode de transport à un autre. Le projet proposé offrait en même temps un espace privilégié pour l’implantation d’un complexe administratif en vue d’accueillir les quelque 950 fonctionnaires du MET, qui venait de devenir la 2e administration régionale avec des compétences touchant directement les transports et la mobilité.

Fiche : «Intégration urbaine : le Boulevard du Nord (N4) à Namur»
Pages 1 2
Page suivante

  Mentions légales - Vie privée - Médiateur - Accessibilité Haut de la page