Logo de la Région wallonne  
 
Autoroutes et routes de Wallonie Recherche avancée Pictogramme de la Direction générale des autoroutes et routes de Wallonie
décoration
Vous êtes ici :  Accueil > Les Fiches > ZHR : zones à haut risque d’accidents
stratégies techniques réalisations métiers actualités
Bibliothèque des publications Foire aux questions-réponses Liens utiles Liste des cartes Version imprimable ZHR : zones à haut risque d’accidents
Traiter en priorité les zones les plus dangereuses
En Wallonie, 349 personnes ont perdu la vie dans des accidents de la route en 2012, soit une diminution de 14% par rapport à 2011.

Il faut toutefois rester vigilant face à cette diminution, car un décès dû à un accident reste toujours un décès de trop.

Afin de lutter contre cette insécurité sur ses routes, la DGO1 analyse en continu ses données pour déterminer quelles sont les zones à hauts risques d’accidents et prendre les mesures adéquates pour y remédier.


Aménager les voiries pour lutter contre l’insécurité
La Région wallonne adopte au quotidien une attitude volontariste en matière de sécurité routière.

Dans son rôle spécifique de concepteur et de gestionnaire de voiries, la DGO1 agit essentiellement sur les infrastructures et leurs équipements.

La sécurité routière est un facteur déterminant dans tout projet d’investissement, qu’il s’agisse de la construction d’une nouvelle voirie ou de modifications apportées à la configuration d’une route existante dans le cadre de sa rénovation. De nombreux aménagements spécifiques sont également réalisés dans le but d’améliorer la sécurité. Par ailleurs, si les travaux entrepris ont généralement des effets directs, il ne faut pas perdre de vue qu’ils visent également à inciter les usagers à adapter leur mode de conduite ou de circulation. Ils amplifient ainsi l’efficacité d’autres mesures à portée comportementale ou réglementaire.


S’attaquer d’abord aux points les plus sensibles
Afin de s’attaquer en priorité aux zones présentant les risques les plus élevés, la DGO1 rassemble des données statistiques pour lesquelles elle a développé une méthode de traitement originale.


Image : «Visuel de la campagne d’affichage» (76K) dans une nouvelle fenêtre
L’analyse de la circulation sur le réseau fait apparaître des concentrations d’accidents en certains endroits, spécialement aux carrefours et en traversées d’agglomérations. Afin de circonscrire précisément ces zones, un indice d’insécurité a été élaboré. Celui-ci tient compte des accidents enregistrés sur le tronçon étudié tout en intégrant les données des tronçons environnants (pondération spatiale) et leur évolution dans le temps (pondération temporelle). Sur base de cet indice il est possible d’identifier de manière objective les Zones à Haut Risque d’accidents. Grossièrement, on peut considérer que ces zones correspondent à une concentration de 3 accidents corporels par an sur un tronçon de 500 m.


Localisation des zones à aménager
L’aménagement d’une infrastructure routière de qualité peut, dans une certaine mesure, contribuer à atteindre l’ambitieux objectif de réduire le nombre des victimes.

Des actions ciblées sont aussi menées sur des zones où se produisent des accidents de manière récurrente.


Exemples de réalisations
On constate statistiquement que les efforts consentis en investissant là où les accidents sont les plus fréquents portent leurs fruits et que de nombreuses ZHR sont traitées puis disparaissent. Dès lors, au fil des dernières années, on constate une nette diminution du nombre de zones à haut risque.

Si on met en relation la diminution du nombre de ZHR avec une diminution moins rapide du nombre de victimes en Région wallonne, on peut en déduire que les accidents se produisent de manière plus diffuse, plus répartie sur l’ensemble du réseau et moins à des endroits « accidentogènes » précis. Ceci incite à plaider pour augmenter le risque d’être contrôlé, notamment pour ce qui concerne la vitesse et la conduite sous influence, en tous points du réseau et donc par le biais de contrôles de police aléatoires et mobiles.

Les zones suivantes ont été traitées ces dernières années :

Télécharger «B501 - Mons» (6088K) dans une nouvelle fenêtre
B501 - Mons
(6088K)

Télécharger «N3 - Ans» (10547K) dans une nouvelle fenêtre
N3 - Ans
(10547K)

Télécharger «N27 - Nivelles» (15657K) dans une nouvelle fenêtre
N27 - Nivelles
(15657K)

Télécharger «N40 - Arlon» (561K) dans une nouvelle fenêtre
N40 - Arlon
(561K)

Télécharger «N51 - Boussu» (8575K) dans une nouvelle fenêtre
N51 - Boussu
(8575K)

Télécharger «N61 - Verviers» (14928K) dans une nouvelle fenêtre
N61 - Verviers
(14928K)

Télécharger «N69 - Geer» (813K) dans une nouvelle fenêtre
N69 - Geer
(813K)

Dernière mise à jour : 20-02-2014

Précédent stratégies Suivant Précédent techniques Suivant Précédent réalisations Suivant Précédent métiers Suivant Précédent actualités Suivant
  Mentions légales - Vie privée - Médiateur - Accessibilité Haut de la page