Logo de la Région wallonne  
 
Autoroutes et routes de Wallonie Recherche avancée Pictogramme de la Direction générale des autoroutes et routes de Wallonie
décoration
Vous êtes ici :  Accueil > Les réalisations > Exploitation sur l’autoroute A602 à Liège
stratégies techniques réalisations métiers actualités
Bibliothèque des publications Foire aux questions-réponses Liens utiles Liste des cartes Version imprimable Exploitation sur l’autoroute A602 à Liège
L’autoroute A602 a été ouverte au trafic le 7 Juin 2000. Elle assure la liaison entre l’E40 Bruxelles - Liège et l’E25 Liège - Luxembourg et passe à proximité du coeur de la ville de Liège.

Image : «Pont haubané sur la Meuse, passage sous l’échangeur ferroviaire de Kinkempois.» (35K) dans une nouvelle fenêtre
La construction de ce tronçon de 4 km s’est avérée d’une grande complexité technique, notamment pour traverser les obstacles naturels et pour franchir les infrastructures existantes. Elle a nécessité la mise en place d’ouvrages d’art majeurs : tunnels à travers la colline de Cointe, pont haubané sur la Meuse, passage sous l’échangeur ferroviaire de Kinkempois, tunnel des Grosses Battes. Une attention particulière a également été accordée à la limitation des nuisances sur l’environnement et à l’intégration harmonieuse dans le tissu urbain. Pour mener à bien ce projet, des formules de financement originales ont dû être imaginées.
Les contraintes rencontrées ont déterminé plusieurs particularités de la liaison E40 – E25 : un tracé en plan avec des courbes marquées, un profil en long accidenté, des échangeurs rapprochés, des tunnels de grande longueur, l’absence d’une bande d’arrêt d’urgence continue,… Par ailleurs, sa mise en service a aussi influencé profondément la circulation à Liège, en assurant une nouvelle distribution du trafic local et en soulageant le centre-ville du trafic de transit. En 3 ans, le nombre de véhicules comptabilisés chaque jour sur ce tronçon, comportant 2 chaussées à 2 voies de circulation, est passé de 45.000 à quelque 65.000, avec parfois des pointes atteignant plus de 75.000.

Image : «Tunnel des Grosses Battes» (533K) dans une nouvelle fenêtre
Dans ce contexte, la gestion du trafic est essentielle pour permettre quotidiennement à tous ces usagers de circuler dans de bonnes conditions de sécurité et de fluidité. Elle s’effectue 7 jours sur 7, 24 heures sur 24 depuis le centre « Tilleuls », qui constitue un poste avancé de PEREX et se fonde sur la présence de nombreux équipements électroniques.
Le trafic est surveillé en permanence au moyen de quelque 210 caméras de trafic. Près de la moitié d’entre elles sont reliées à un logiciel de détection automatique d’incidents (DAI), qui analyse leurs images. Un important dispositif de signalisation dynamique est également opérationnel. En cas d’incident, 94 profils supportant des signaux d’affectation des voies indiquent, de manière claire et rapide, que l’une ou l’autre voie est fermée à la circulation. De la même manière, les panneaux à messages variables textuels, situés à chaque extrémité de la liaison, donnent une brève information sur les conditions de circulation. Enfin, la signalisation directionnelle variable, constituée de panneaux à prismes tournants, permet d’aiguiller les usagers vers les itinéraires de déviation, qui sont balisés par une signalisation fixe spécifique.

Image : «Panneaux à messages variables textuels» (76K) dans une nouvelle fenêtre
Une attention particulière a été accordée à la sécurité, spécialement dans les sections en tunnel. Le tunnel de Cointe, long de 1.600 m, comporte deux pertuis, un par sens de circulation, reliés par six galeries de secours. Des garages, un nombre important de bornes d’appel d’urgence et de niches ‘incendie’ ont été prévus. Différents équipements électromécaniques télécontrôlés permettent d’assurer une ventilation et un éclairage de qualité.
Des plans d’action détaillés ont également été établis et testés en collaboration avec les autorités locales, la police et les services d’urgence. Un système semi-automatique (serveur de gestion de scénarios) est utilisé pour la gestion des différents scénarios à mettre en œuvre en fonction de la gravité des incidents affectant la circulation.

Dernière mise à jour : 19-11-2004

Précédent stratégies Suivant Précédent techniques Suivant Précédent réalisations Suivant Précédent métiers Suivant Précédent actualités Suivant
  Mentions légales - Vie privée - Médiateur - Accessibilité Haut de la page